Warenkorb
Favoriten

Begegnung / Graffiti Back to the Books

© Back to the Books

Dieser Text existiert (noch) nicht auf Deutsch.

Back to the Books réunit à nouveau des writers des quatre coins de l’Europe lors d’une journée entièrement dédiée au graffiti. Jeunes, anciens, pros et débutants auront l’occasion de présenter leurs talents de « style writing » au public.

Pour cette année 2020, le battle se fera directement à la bombe sur quatre murs en plein air, sur le parvis des Rotondes. 24 artistes se sont qualifiés en ligne le 04 octobre à travers un battle sur Instagram. Cette troisième édition sera marquée par la présence des artistes Dejoe (gagnant du Back to the Books 2019), Defo et Sumo qui feront partie du jury.

Aussi au programme : la projection du film Girl Power sur la riche histoire des femmes dans le graffiti, un marché dédié aux produits dérivés du graffiti, Le public pourra également s’exprimer à la bombe sur le « free expression wall ».

Le film : Girl Power

La communauté du graffiti est principalement un monde d’hommes, et ceux-ci sont souvent d’avis que les graffitis (illégaux) restent une affaire d’hommes. Pourtant, les graffeuses occupent une place de plus en plus grande sur cette scène et Girl Power capture les histoires de 15 femmes qui ont réussi à s’imposer. Le documentaire parle aussi de la graffeuse tchèque Sany qui, en 2009, a décidé de documenter cette émancipation. Son projet prendra au final sept ans et demandera certains sacrifices. L’artiste Musa71, présente dans le film, sera dans la salle pour répondre aux questions du public à la suite de la projection.

Girl Power Movie Trailer ENG — The First Women’s

Le jury

  • Dejoe (Berlin)
    Dejoe a remporté Back to the Books en 2019. Il fait partie des principaux graffeurs berlinois et depuis près de 30 ans, Dejoe pulvérise son art sur les murs et établit, avec ses normes, un style en constante évolution. Son blaze l’indique, Dejoe est aussi DJ. En plus de mixer dans des clubs berlinois, il anime depuis plusieurs années le Sketch Circle où des artistes graffiti berlinois se rencontrent afin de partager leur envie de sketcher.
  • Sumo (Luxembourg)
    Christian Pearson, plus connu par les aficionados du street art sous le combatif et colossal pseudonyme de Sumo est aujourd’hui une figure incontournable de l’art contemporain au Luxembourg. Le gaillard, avec son air de ne pas y toucher, a déjà investi les institutions les plus renommées de la Capitale grand-ducale. Il faut dire que ses peintures bariolées aux tonalités régressives, qui se dégustent comme de délicieux bonbons multicolores, ne peuvent laisser indifférents.
  • DEFO 84 (Bruxelles
    Un des plus célèbres graffeurs de Bruxelles, Defo 84, crée ses œuvres à Neerpede, De Wand ou encore le long des autoroutes ou des chemins de fers. L’artiste ne se limite pas aux murs autorisés et place ses peintures là où il le sent, toujours avec précision et une technique incroyable. Éternel insatisfait, il essaye toujours de se dépasser et de produire des œuvres de qualité depuis 1993.

MC

Pour la troisième fois, l’animation des battles sera assurée par le writer et MC Yellow, activiste de la scène hip-hop, organisateur, speaker de battles de danse et writer reconnu. Il réalisera un live painting durant l’après‑midi en compagnie de Dejoe.

DJ’s

  • Jean Marron
  • DJ PC