Panier
Favoris

Arts de la scène Identity: ce qu’on aurait dû voir

Face aux contraintes liées à la pandémie, le projet s’arrête mais laisse une bande annonce qui fait envie.
© Jojo Hartig / JES

Les fans de cinéma connaissent l’histoire du Don Quixote maudit de Terry Gilliam. Il a connu 30 ans de galère avant la sortie de son film The Man Who Killed Don Quixote: problèmes de financement, d’assurance, de santé, inondations dévastatrices,… Il se consolera en se disant qu’au moins, son film n’aura pas connu de pandémie — au contraire de notre projet international Identity.

Sous le soleil de l’été 2019

Identity est un projet de théâtre et de danse mis sur les rails en juillet 2019 par les équipes de quatre maisons culturelles de quatre pays différents, avec le soutien du programme européen Erasmus+. Pendant plusieurs mois, 19 jeunes du Luxembourg, du Liechtenstein, de Belgique et d’Allemagne se sont rencontré∙e∙s régulièrement pour partager leurs réflexions sur les questions d’identité, travailler leur présence sur scène et monter un spectacle, guidé∙e∙s par le metteur en scène Gregory Caers.

Les jeunes ont travaillé ensemble aux Rotondes, au TAK Theater de Schaan (LI) et à l’Agora Theater de St Vith (BE). Ils/​Elles s’apprêtaient pour une ultime séance de travail au JES de Stuttgart (DE) avant la première en avril. On sait tou∙te∙s ce qui s’est passé ensuite.

Se réinventer pour faire face

Une fois le déconfinement annoncé, Gregory Caers s’est remis au travail pour sauver et adapter le précieux matériel créé lors des premières rencontres, tout en s’assurant que les jeunes allaient pouvoir garder leurs distances sur scène. Exit les scènes de groupes, la priorité est donnée aux solos et aux duos. La donne est différente mais tout le monde reste convaincu de la faisabilité du projet et l’envie est toujours bien présente.

La première est repoussée au 20 octobre aux Rotondes. Au fil des semaines, alors que la date approche, les règles sanitaires et les restrictions de voyage ne cessent de changer. Il faut finalement se rendre à l’évidence: il devient impossible de laisser 19 jeunes de pays différents se réunir en toute sérénité et dans le respect des règles.

Laisser une trace vidéo

Alors, avant de refermer ce chapitre qui aura fait vivre un milliard d’émotions à toutes les personnes impliquées, l’équipe tient à partager avec le public un avant-goût de ce qu’aurait dû être le spectacle. The Man Who Killed Don Quixote a eu son making-of, Identity aura son trailer.

Trailer: Identity